Dixit-écriture

L’écriture à façon

Formation initiale
Après des études artistiques, je me suis formée aux métiers de la PAO.

Expérience professionnelle
J’ai été graphiste-maquettiste pendant une dizaine d’années, travaillant à la publication d’une revue.
Parallèlement, je réalisais pour des amis divers supports de communication :
logo, pochettes de disque, book d’artiste, chartre graphique d’un producteur, cartes de visite...

Pendant un an, j’ai également assuré la rédaction en chef de cette revue, développant ainsi les compétences pour l’organisation d’un travail collaboratif, la relecture et la correction des textes, ou encore la recherche iconographique.

Le déclic
M’est alors revenu ce goût que j’avais depuis “toujours“ de retoucher des textes que je n’avais pas écrits — lorsque, étudiante, je relisais et corrigeais les chansons de l’un ou les récits d’un autre — suscitant l'idée d’en faire mon nouveau métier : je serai écrivain public.
Alors je suis allée rencontrer des professionnels, les ai questionnés sur leur métier : aucun doute, on ne s’improvise pas écrivain public !

Une nouvelle corde à mon arc
J’ai donc suivi une formation complète, construite sur l’expérience d'une longue pratique du métier, car être écrivain public c’est
“écrire à façon“ :
   - écrire sur mesure, entendre une demande et trouver les mots justes pour l’exprimer ;
   - aider à la rédaction, corriger un texte, harmoniser un document ;
   - mettre en forme, présenter ;
   - restituer, rédiger ;
   - délivrer des conseils en communication écrite
   ... mais aussi, s'amuser avec les mots, faire preuve d’invention, d’imagination, pour célébrer un évènement avec originalité.

Car quelles que soient les circonstances — administratives, personnelles ou professionnelles, sérieuses ou drôles — les raisons ne manquent pas de solliciter un professionnel de l’écriture, qui saura exprimer votre pensée, votre projet, selon votre personnalité.